Bilan de la saison 2014-2015

 

big-bowl-IX

L’été approche et une nouvelle saison s’achève sur la ligue Picarde de Flag Football. Alors qu’ils échouaient sur la deuxième marche du podium la saison précédente, les Capricornes de la Madeleine ont littéralement survolé la saison 2014/2015 en division Argent. Totalisant neuf victoires pour deux défaites et un match nul, les cornus terminent premiers de poule et gonflent leur capital confiance à l’aune d’un défi plus grand : la division Or.

De la confiance, ils en auront besoin tant l’épreuve s’annonce corsée pour une équipe en pleine reconstruction : en début d’année, le doyen Yannick nous annonçait son départ, laissant les Capricornes orphelins de sa fameuse technique : une course à l’échauffement, un claquage, retour aux vestiaires. La fin de saison, quant à elle, voyait Vincent partir à son tour. Si nous souhaitons le meilleur à l’équipe de Flag qu’il rassemble au sein de Décathlon, nos défenseurs ne sont pas particulièrement impatients d’affronter les courses endiablées de ce membre historique. Bon vent à l’un comme à l’autre pour leurs projets à venir.

Cette année fut également l’occasion d’accueillir trois nouveaux membres : Bryce, Pierre et Benjamin. De bonnes mains et de bonnes jambes pour des recrues qui pourraient devenir un jour des éléments clefs de l’équipe… si vous ne leur prenez pas cette place. En effet les Capricornes souhaiteraient gonfler les rangs de l’équipe sénior et tout le monde est invité à s’y essayer : les Capricornes étant attachés à la mixité de leur sport, que vous soyez une femme, un homme, petit, grand, rapide ou costaud, tous les profils sont invités à tester le Flag cet été lors d’un Summer Camp dont la date reste encore à poser et pour laquelle vous pouvez nous montrer votre intérêt en nous laissant un message.

Une préparation estivale aux petits oignons, des entraînements physiques à gogo, un recrutement bien ficelé : gageons que les Capricornes de la Madeleine seront prêts à relever les défis qui les attendent l’an prochain.

BigBall5

Big Bowl VIII

United colors...C’est dans la banlieue de Francfort que les Capricornes de la Madeleine ont décidé de conclure une saison bien pauvre en confrontations. Mörfelden-Walldorf, petite bourgade de l’Ouest Allemand qui, le temps d’un weekend, se transforme depuis huit ans en champs de bataille. Deux jours de plein soleil, six terrains, de la sueur, des passes qui fusent dès le lever du soleil et une légère fragrance de Currywurst… Le décor est planté : le Big Bowl VIII est lancé.

Samedi matin, 8h30, les Capricornes se retrouvent aux abords du terrain. Le trajet a été long, la nuit difficile et c’est d’une corne molle et d’un sabot lourd qu’ils foulent la pelouse Allemande pour retrouver leurs premiers adversaires du jour : les Universe Purple Flag . Si les organismes ont du mal à se réveiller, le coeur et l’envie des Nordistes sont prêt à déplacer des montagnes. Pour preuve, le premier down du match qui voit un Caps, sans doute en mal de gazon, plonger vers une balle rasante. Bien qu’attrapée in-extremis, la passe est considérée comme incomplète mais les adversaires sont prévenus : la bataille sera âpre et il faudra plus que quelques catchs pour abattre les ch’tis. Les deux équipes plantent leurs appuis et se rendent coup pour coup, mais ce sont les allemands, profitant d’une faute d’inattention défensive, qui s’imposent finalement sur le score serré de 20-12. Les Caps se rassemblent, font raisonner leur cri de guerre, et debriefent. Au delà de cette regrettable erreur, qui leur coûtera cher au classement final, tout le monde semble heureux de cette entame de tournoi, loin d’être ridicule quand elle est, en plus, placée dans le contexte.

La défense met la pression

La défense met la pression

Les Guards of honor se dressent ensuite sur la route de nos cornus. Solides en attaque, rigoureux en défense, d’une concentration sans faille, les Capricornes dominent dans tous les compartiments de jeu. Il n’y a pas vraiment de match face à cet adversaire visiblement trop peu armé et qui a souffert tout au long du tournoi. Gageons que l’expérience accumulée cette année leur permettra de revenir plus forts, et à la hauteur de leur nom, lors des prochaines éditions. La matinée s’achève sur une victoire assez large (22-0) des Capricornes qui se dirigent vers les tentes à Wurst, équivalent Teuton des baraques à frites où bières et gras de saucisses coulent à flot.

Le ventre lourd, les cornus enchaînent trois rencontres contre des adversaires de taille : Kelkheim Lizzards, Kirkcaldy Bulls et Avedøre Mammoths, qui finiront respectivement treizième, dix-huitième, et premier du tournoi. Si l’issue était écrite d’avance, tant chaque combat opposait Goliath à la fourmi sous le pied de David, les Capricornes anciens comme nouveaux, ont jetés toutes leurs forces dans la bataille pour atteindre l’objectif de l’après-midi : un touchdown par match… en vain… les trois fois… Pourtant, sachant se satisfaire de plus petites victoires (de belles courses, un taux de catch très élevé, une défense oppressante), la combativité des Nordistes est restée intacte. Leur objectif premier était de se faire plaisir en créant du beau jeu et cette première journée de tournoi a tenu ses promesses.

Le soleil se couche sur un Big Bowl en fête. Les courbatures accumulées, l’amertume des perdants, les provocations des gagnants, tout est laissé de côté au profit de cocktails et du dancefloor où tout le monde se retrouve dans un imbroglio polyglotte pour parler de tout, surtout de rien et pour célébrer le simple plaisir d’avoir une passion commune.

Touchdown?

Touchdown?

La brume du petit matin recouvre à peine les terrains, que volent déjà les premières passes de l’équipe féminine d’Israël. Debout avant tout le monde, elles envoient un message clair à leurs opposantes : “Shabbat est passé, maintenant on roule sur tout le monde :)”. Les Capricornes, de leur côté, s’éveillent difficilement, ruminant lentement leur haleine de bouc teintée de bière. Une heure plus tard, ils s’avancent pourtant sur un des terrains principaux, le torse bombé, prêt à en découdre avec les Salzburg Bulls, et à montrer à tous que les seuls représentants français sont loin de s’avouer vaincus. L’entame de match très agressive des ch’tis leur confère rapidement un matelas de sécurité au tableau d’affichage. Si les Bulls résistent et prennent deux touchdowns aux Caps, ces derniers font preuvent d’une volonté de fer et gèrent leur avance, notamment par l’efficacité retrouvée de la ligne d’attaque. L’équipe fait preuve d’une maturité étonnante, compte tenu de sa composition (quatre anciens accompagnés de quatre néophytes), et s’impose sans forcer plus que de raison sur le score de 26-12.

Le dernier match de placement oppose l’équipe de la Madeleine aux Badeners Greif. A la pesée, il n’y a pas match : vingts guerriers à la masse corporelle impressionnante font passer nos cornus pour de doux agneaux. Pourtant, les Nordistes ne laissent aucune chance à leurs adversaires et contrôlent le match de bout en bout, les laissant à peine passer le milieu de terrain. Profitant de leur gabarit impressionant, les Allemands tenteront de durcir le jeu, notamment dans les contacts avec les femmes de l’équipe, mais repartiront avec deux blessés et surtout aucun point. Les français concluent leur tournoi par une belle victoire 12-0.

We are the champions!... Ou presque!

We are the champions!… Ou presque!

Leur tableau terminé, les Capricornes voguent de terrain en terrain, à l’affût de matchs d’exception (notamment un Mammoths-Israël au sommet), de techniques nouvelles (commes celles des magiciens japonais) et glanent un maximum d’expérience sur les quelques heures les séparant du retour. Le Big Bowl VIII conclut la saison des Capricornes de la Madeleine de fort belle manière. S’ils finissent à une honnête trente sixième place, les joueuses et joueurs ont montré par une abnégation sans faille et une réelle envie d’avancer, qu’un futur très prometteur commençait à se dessiner pour le club Nordiste et qu’ils sont prêts pour la saison prochaine. Un grand bravo au Walldorf Wanderers pour l’organisation au poil de ce tournoi. Vous pouvez dores et déjà compter sur nous pour le Big Bowl IX (à condition qu’il y ait toujours des CurryWurst bien sûr).

LES CAPRICORNES A DOMICILE

Team201310cLes Capricornes reçoivent ce Dimanche 24 Novembre la deuxième journée de la poule Argent du Championnat Régional de Flag-Football.

Les équipes présentes seront les Lions de Carvin, les WildCats d’Haubourdin et les Coyotes de Valenciennes.

Après un bon démarrage lors de la première journée, les Capricornes jouent pour la première fois de la saison à domicile.

Le début des matches se fera à 10H00 au stade Carpentier de La Madeleine, sur le deuxième terrain.

 

Guide Formalités d’inscription

Ça y est c’est décidé !  Vous vous mettez au Flag-Football ou vous inscrivez votre enfant à la section Jeune des Capricornes.

 

GuideVous êtes un peu perdu dans les formalités administratives à effectuer. Arnaud a pensé à vous. Il vous a préparé un petit guide répondant à toutes les questions que vous pouvez avoir.

Ne restez donc pas dans le flou et consultez le guide d’inscription Capricornes 2013-2014.

Au cas ou il vous resterait encore des questions, hésitez pas à nous les poser sur notre page contact ou par mail à playflag59@gmail.com.

 

 

Téléchargez le guide d’inscription Capricornes 2013-2014:

Guide licence 2013-2014

 

 

Demande de Licence Flag pour la saison 2013-2014

 

Vous pouvez télécharger  le formulaire de demande de licence Flag pour la saison 2013-2014 via le lien ci-dessous. Ce dernier est à fournir pour toute demande d’inscription aux Capricornes, club affilié à la FFFA.

L’aptitude médicale peut être fournie sur l’encart dédié à cet effet ou par certificat médical sur papier à en-tête du Médecin.

En cas de surclassement, il doit être réalisé par une Médecin du Sport.

Vous trouverez également dans ce formulaire le montant des cotisations pour cette nouvelle saison.

 

ANNEXE 2 – Imprimé de licence Flag-1

Training

Coup d’envoi saison 2013-2014

La reprise des entraînements de l’équipe séniors est planifiée le Samedi 07 Septembre de 14H00 à 17H00. La première séance aura lieu à la Pature du SILILAM. Les Capricornes prendront par la suite possession de leur nouvel espace d’entrainement, le complexe sportif Carpentier.
Sébastien nous donnera bientôt le programme d’entrainement pour ce début de saison. Il devrait se composer d’entrainements en soirée les Mardi et/ou Jeudi( en fonction de la participation) et les Samedi après-midi.

Pour les impatients, vous pouvez déja rejoindre les Capricornes, des séances de préparation physique ont démarrées les Mardi à partir de 19H00.

 

Pour toutes informations, vous pouvez nous joindre sur la page contact, ou sur playflag59@gmail.com.

Les Capricornes dans leurs quartiers

Les installations pour la saison 2013-2014

C’est avec un grand plaisir que les Capricornes ont obtenu un accès plus large aux installations sportive de la ville de La Madeleine.

La mise à disposition de la salle de sports Philippe Séguin l’année dernière avait déja permis d’améliorer considérablement les conditions d’entrainement pour les 5-12 ans. L’équipe sénior ne s’était pas non plus privée de l’utiliser comme base arrière lorsque les conditions climatiques avaient rendu les terrains impraticables durant l’hiver.

Cette année, ce sont les terrains synthétiques du complexe sportif Carpentier qui seront disponibles pour les entrainement sénior cette saison.
Outre le fait de pouvoir jouir du confort de ces infrastructures récentes, la superficie mise à dispositions permettra aux Capricornes d’organiser plus facilement les journées de Championnat, et même d’envisager l’organisation d’événements de plus grande ampleur.

Les Capricornes dans leurs quartiers

L'oeil vigilant du Coach...

Les Coachs Capricornes

La saison 2013-2014 commence comme la précédente. Eric Montant sera donc le principal encadrant de l’équipes des « petits » (5-12 ans)

L’oeil vigilant du Coach…

Chez les Séniors (+17 ans), la continuité prévaut.
C’est en effet Sébastien Bassibey qui dirigera les manœuvre. Tout deux ont commencé par le Foot US, sont passés par les Vikings de Villeneuve d’Ascq et sont des Capricornes depuis 2007.

D’avance on remercie leur patience et leur abnégation pour bien vouloir nous faire progresser tout en nous supportant !!

Découverte du flag football

Flag quoi ? Flag Football ?? C’est quoi ???

Tous les joueurs de flag entendent ce refrain dès qu’ils mentionnent le nom de le sport préféré.  Alors si vous non plus vous ne savez pas ce que c’est, nous vous proposons de regarder ce reportage de Téléssonne chez nos amis des Boucaniers en région parisienne. Des questions simples, des réponses presque toujours simples, un point de départ idéal dans votre découverte de ce sport.

Découverte du flag football à Saint-Germain-lès… par telessonne